CBD vs THC


De nos jours, le cannabis est en pleine émergence dans le monde entier et notamment en France. Il s’immisce dans nos vies au fur et à mesure du temps mais l’information n’est pas toujours au rendez-vous, c’est la raison pour laquelle aujourd’hui nous allons éclaircir le sujet !

Tout d’abord, évoquons un point commun immuable : que ce soit CBD ou THC, les deux sont issus du chanvre. Vous vous souvenez ? Cette plante aux nombreuses vertus qui égaye nos journées.

Le cannabis possède plus d’une centaine de cannabinoïdes, pour la plupart il y a encore beaucoup de questions en suspens à approfondir. Toutefois, deux cannabinoïdes sont au premier plan aujourd’hui : le CBD et le THC.

Tétrahydrocannabinol (THC) :

Cette molécule active, connue pour ses effets psychotropes qui procurent cette sensation de « planer », est tout simplement due à sa capacité à modifier le fonctionnement du cerveau chimiquement. Plus précisément à modifier le rythme cérébral qui affecte notre psychisme, c’est-à-dire que les processus relevant de l’intelligence, de l’esprit, de l’affectivité et de la volonté vont être impactés.

Pour vous mettre à jour, dès lors que l’on parle de substance « récréative », on parle alors de THC.

Cannabidiol (CBD) :

A l’inverse du THC, le Cannabidiol n’a pas d’effet psychoactif sur le cerveau car il n’agit pas sur les mêmes récepteurs du cerveau. Pour faire simple, il ne vous rendra pas « high ».

En revanche, il agit sur le système endocannabinoïde, c’est un système naturel qui gère tous les processus physiologiques de notre corps pour un équilibre parfait que l’on appelle « homéostasie ».

Le CBD à un réel impact pour favoriser cet équilibre et c’est ce qu’il faut retenir. De très nombreuses études ont examiné les effets du CBD sur la santé du corps humain.

Par exemple, en juin 2018 les Etats-Unis ont approuvé un traitement à base de Cannabidiol contre l’épilepsie. Le CBD aurait probablement de nombreuses vertus pour traiter la maladie de parkinson, la sclérose en plaque, l’autisme, les troubles du sommeil, les douleurs chroniques et d'autres encore.

 


Laissez un commentaire